Les Semelles orthopédiques proprioceptives et classiques à Dunkerque


L’homme tient debout grâce à son système postural qui le maintient en équilibre dans toutes circonstances, que ce soit pour :

  • Lutter contre la gravité
  • S’opposer aux forces extérieures,
  • Se situer dans l’espace
  • S’équilibrer dans le mouvement

Ce système postural est fait d’ensembles de muscles que l’on appelle « les chaînes musculaires »

Celle-ci vont sculpter chaque individu de manière différente selon son hérédité, sa personnalité, ses émotions, ses activités.

Madame Struyf (kinésithérapeute et Ostéopathe)  a établi 6 typologies dans lesquelles des familles de muscles travaillent différemment(voir schéma). Dans l’excès. ces familles deviennent des chaînes de tension qui emprisonnent le patient dans une attitude rigidifiée qui réduit sa liberté de mouvement et laisse des empreintes spécifiques (blocages et raideurs articulaires . pied plat, pied creux, hallux valgus, genu valgum...).

Dans tout trouble de posture, déformation ou asymétrie , le pied aura un rôle tampon terminal et c'est là qu'interviennent les semelles proprioceptives:  elles agissent sur le système postural par l'intermédiaire de micros calles (maximum 2 mm d’épaisseur) qui placées :

  • Au niveau du tendon vont inhiber l'action du muscle
  • Sur le corps musculaire, vont activer le muscle.

Elles induisent une réaction musculaire locale qui est diffusée d'une façon ascendante dans la totalité de la chaîne dominante responsable de la déformation.

Le traitement par semelles proprioceptives trouvera toute son utilité pour les problèmes de pied mais aussi dans les troubles de posture qui provoquent les douleurs articulaires et musculaires des chevilles aux cervicales :

  • Pied plat, pied creux, hallux valgus, métatarsus varus
  • Talalgies, entorses
  • Gonalgies
  • Coxalgies, lombalgies, sciatiques, lumbagos, scoliose
  • Dorsalgies
  • Cervicalgies ->céphalées
  • Tendinites chroniques

Les semelles proprioceptives ont l’avantage d’être de faible épaisseur et ne prennent donc pas trop de place dans les chaussures, surtout dans les escarpins de femme. Elles sont évolutives et provisoires car seront supprimées après correction des troubles.

Les semelles orthopédiques classiques ont elles, une portée mécanique plus grande et pour objectif :

  • De corriger des déformations
  • De contenir les déviations réductibles ou non, les affaissements

Ex : la voûte interne qui soutient une voûte plantaire affaissée dans le vrai pied plat.

Elles sont aussi un soutien permanent et donc malheureusement à porter à vie alors que les semelles proprioceptives vont agir par reprogrammation musculaire qui aboutira à une vraie correction.



Six familles de muscles pour que le corps puisse  s’exprimer, mais qui peuvent devenir chaînes de tension myofasciale qui enchaînent le corps dans une typologie à appui podal personalisé.
Cet appui sera directement lié à la typologie de chacun et sera unique.
 Une conception de semelle sera donc lié à toute cette typologie et adaptée à son évolution au cours du traitement